La CCI de la Moselle prépare l’avenir économique du territoire

À l’initiative de cet événement unique, considéré à juste titre comme le rendez-vous indispensable de la vie économique mosellane cette année, les 1res Rencontres de l’Intelligence Territoriale ont réuni des experts de renommée internationale pour jeter les bases d’un projet économique pour la Moselle.

« Dans le contexte de la crise économique qui frappe de plein fouet les économies développées, et notamment les pays de la zone euro, révélant avec brutalité la chute de compétitivité de l’économie française, et à l’échelle de la Moselle, les difficultés structurelles auxquels le territoire est directement confronté ainsi que les enjeux majeurs – voire vitaux – auxquels il convient de faire face collectivement, la CCIT de la Moselle, au nom des acteurs économiques qu’elle fédère et représente, a décidé de lancer une démarche globale de réflexion prospective, l’objectif étant d’aboutir, à court terme, à la définition d’un projet économique pour la Moselle » annonçait Philippe Guillaume pour présenter les 1res Rencontres de l’Intelligence Territoriale qui ont eu lieu à Metz, le 26 novembre dernier. « Plus de 800 acteurs économiques et décideurs sont venus écouter ce que ces grands experts avaient à nous dire, mais aussi prendre acte de notre démarche dont je tiens à souligner le caractère véritablement inédit en Moselle ». Parmi les personnalités que la CCI de la Moselle a accueillies: l’économiste et écrivain Jacques Attali, qui a inauguré les Rencontres de l’Intelligence Territoriale, la Présidente d’honneur d’Areva, Anne Lauvergeon et le grand spécialiste de la transition énergétique Jean-Marc Jancovici pour aborder la reconquête industrielle, le professeur Olivier Badot, Henri de Bodinat ou encore Thierry Maillet, tous trois experts des questions liées au commerce et au marketing afin d’évoquer les grandes mutations à l’œuvre dans ce secteur. « La philosophe Cynthia Fleury et Nicholas Vieuxloup, Directeur des opérations du réseau social français Viadeo, ont également participé aux débats à travers le 3e forum (lire par ailleurs) centré sur les évolutions de la société, et donc le management d’une entreprise », poursuit le Président. Pour clore ces Rencontres, c’est Daniel Cohen, professeur à Normale Sup et cofondateur de l’école d’économie de Paris qui a livré son analyse de la crise. Et en  participant à la table ronde finale aux côtés de l’Exécutif consulaire, il a mis en lumière les grands enjeux économiques, sociaux et humains, auxquels la Moselle est confrontée.

Un cap, trois étapes, en seulement quelques mois

Les 3 étapes du projet de territoire de la CCI de la Moselle

Étape 1/ Les Rencontres de l’Intelligence Territoriale – 26 novembre 2012

Étape 2/
Étude prospective pour le développement stratégique du territoire mosellan – décembre > fin mars 2013

Étape 3/
Traduction de l’étude prospective en axes opérationnels : comité d’experts, présidé par Jacques Attali – printemps 2013

« Parce que c’est au prix d’une réflexion transversale approfondie prenant en compte les tendances lourdes de l’économie internationale et nationale et les mutations à l’œuvre au sein de la société que nous réussirons à bâtir une véritable stratégie de développement économique pour notre territoire, deux opérations d’envergure, qui ensemble constituent les deux piliers d’une seule et même démarche inédite sur notre territoire sont à présent lancées » explique Philippe Guillaume.
En organisant les Rencontres de l’Intelligence Territoriale, la CCI de la Moselle a mobilisé à ses côtés un réseau d’experts de niveau international – économistes, consultants, universitaires, grands intellectuels qui sont intervenus sur des sujets d’intérêt stratégique pour la Moselle. « A présent, nous lançons la mise en œuvre d’une étude prospective comprenant analyse du contexte économique international et national, diagnostic territorial, audition de personnalités locales, régionales et transfrontalières, benchmark de territoires et mise en évidence d’axes stratégiques dans un cadre prospectif » insiste Philippe Guillaume.
Cette étude prospective pour le développement stratégique du territoire mosellan est confiée au Cabinet Ernst & Young, au terme d’une consultation qui s’est déroulée cet automne. « La CCI de la Moselle affiche ainsi l’envergure de sa démarche, laquelle s’inscrit dans un calendrier volontairement rapproché : les 1res Rencontres de l’Intelligence Territoriale organisées le 26 novembre dernier étaient le point de départ de notre réflexion territoriale qui se terminera au printemps prochain, puis qu’à échéance de fin  mars 2013, cette étude sera livrée » poursuit le Président de la CCI de la Moselle.
Ensuite, une dernière étape importante sera mise en œuvre : la réunion d’un comité d’experts, prenant la forme d’un séminaire de travail présidé par Jacques Attali, « chargé de traduire en axes opérationnels les pistes stratégiques identifiées dans le cadre de l’étude » conclut Philippe Guillaume.